L'université est engagée dans une démarche d'accompagnement et de sensibilisation à la médiation, l'éthique et la déontologie dans la recherche et l'enseignement, et pour y travailler a voté la création d'une instance consultative dédiée : la cellule médiation, éthique et déontologie au Conseil d'Administration du 12 avril 2021.
 

La cellule médiation, éthique et déontologie a pour objectif l'information, la prévention et le conseil dans un contexte de neutralité, impartialité, probité, dignité, intégrité et laïcité.

La médiation

La médiation peut se définir comme un processus par lequel une personne neutre et impartiale, facilite les échanges entre deux ou plusieurs personnes en situation conflictuelle, dans le but de trouver elles-mêmes une solution à leur différend.

La médiatrice de l'université, Virginie Serin, a pour rôle d'offrir, dans une totale neutralité, à toute personne dépendant de l’université, la possibilité d'évoquer un problème lié à sa situation et son environnement institutionnel, en ayant la certitude qu'elle ne court aucun risque de représailles de quelque nature qu’elles soient (administratives ou autre).

L'éthique

L’éthique invite chacune et chacun à réfléchir aux valeurs qui motivent la mise en place des normes, et l’application de ces normes dans les situations de tous les jours.

La chargée de mission éthique, déontologie et intégrité scientifique dans la recherche et l'enseignement, Nathalie Nasr, a pour mission la mise en place et le déploiement du logiciel anti-plagiat, d’une charte des auteurs pour les publications scientifiques et des actions de sensibilisation et de formation. Mais également, le traitement des requêtes concernant les manquements ou allégations de manquement à l’éthique et à la déontologique en lien avec la cellule de médiation éthique et déontologie.

La déontologie

La déontologie réunit les devoirs et obligations imposés à une profession, une fonction ou une responsabilité.

La référente déontologie, Bettina Couderc, s’attache à la prévention des conflits entre les personnes (personnels statutaires et contractuels, étudiantes et étudiants) des différentes composantes, services et avec l’institution. Cela consiste à informer les personnes des textes réglementant la vie de l’université et des règles de déontologie concernant par exemple et entre autres, l’éthique de la recherche (règles de publication ou de présentation de résultats), le respect de la hiérarchie, les règles de cumuls de fonctions, la laïcité, etc.